Après Own Virago et We Used to Have a Band, après des détours jazz avec Raphaël Imbert, Perrine Mansuy ou Archie Shepp, au long d’un voyage buissonnier aux Etats Unis, au gré des mémoires qu’il ravivait, Marion Rampal est allée pêcher de drôles de mélopées qui composent MAiN BLUE.

Elles lui furent soufflées par de grandes voix d’hier et d’aujourd’hui ou bien s’échappèrent impromptues de son gosier vagabond, gorgé de black music et de nouvelles créolisations .

Elle s’entoure de deux musiciens qui partagent ce même goût de l’improvisation et de la chanson : Anne Paceo, fée batteuse qui s’illustre aussi bien dans ses propres combos qu’auprès de Rhoda Scott ou de Melissa Laveaux, et lecompagnon de route Pierre-François Blanchard, pianiste compositeur aux côtés duquel elle forme aussi le duo « LosT ArT sOng ».

Dans une séance de cache-cache spirite avec la chanteuse cajun Alma Barthelemy, lors d’un clin d’oeil spatial à Blind Willie Johnson, ou encore dans sa Chanson de marin ( une plongée dans la langue des cœurs coulés ), Marion Rampal cherche un va-et-vient vivace et libertaire entre la mémoire et l’invention, une Libre Pop Music dont émerge un répertoire foisonnant et étonnant, un carrefour d’influences où les chansons, les rythmes et les langues traversent les mers et descendent les rivières.

Concert samedi 21 mai 2016 à 20h30 à l’Amphithéâtre Thomas Narcejac. En partenariat avec la Communauté de Communes de Pornic. Tarif plein 9€ – réduit 7€ – gratuit moins de 6 ans.

Réservation billeterie Office de Tourisme de Pornic

 

(photo: M. Sarrazac)